La randonnée à vélo avec son chien

 

La période des vacances est propice aux balades et pourquoi pas celles à vélo ? La barre de transition reste un moyen efficace d'assurer la sécurité de votre compagnon tout en vous adonnant à votre activité sereinement. Grâce à la barre de protection, votre chien ne peut pas vous déséquilibrer en tirant ou en sautant. L'installation de cet équipement sous la selle du vélo est très simple et rapide. Un harnais de corps ou de sport (anneau sur les épaules) complètera l'ensemble pour votre chien.


Les premières sorties :
Selon l'écoute de votre chien, un ou plusieurs essais seront nécessaires avant de partir pour plusieurs kilomètres. Le risque majeur est, bien entendu, un brusque écart du chien, qui entraînerait la chute du cycliste.
Prenez des précautions :
• Rouler à une allure très modérée.
• Être attentif à son chien en essayant d'anticiper ses actions ou réactions à un stimulus.
• Freiner doucement, mais en arrêtant le vélo dès que le chien n'est plus « au pied ». Le chien reprend sa place et on peut repartir… sans oublier de le féliciter. On peut aussi donner un petit coup de guidon dans le sens opposé au déplacement du chien, toujours avec le
commandement « au pied ».

La vraie balade :
Ça y est, votre chien a compris et vous, vous êtes plus décontracté : vous êtes prêt pour la vraie balade ! L'allure et la distance ne seront pas les mêmes selon l'âge et la condition
physique de votre chien. Adaptez votre allure à votre chien, mais aussi à vous même, afin de rester maître et du chien et du vélo !


Que l'on fasse un, deux, dix kilomètres ou plus, il ne faut pas oublier :
• de faire des pauses en proposant de l'eau à votre compagnon ;
• d'augmenter progressivement les distances et/ou allure ;
• que cela reste de la balade et donc du plaisir pour vous, mais aussi pour lui !