Votre animal souffre-t-il d'infection urinaire ?à



Voici un extrait du livre de la vétérinaire Elizabeth M.Hodgkins, " Your cat " :
" Les scientifiques qui travaillent pour les compagnies d'aliments pour animaux de compagnie ont étudié ce problème ; ils en ont conclu que les infections des voies urinaires (IVU) étaient causées par la présence de magnésium dans les aliments industriels. Ils en sont venus à cette conclusion simplement parce que les principaux types de cristaux qui se formaient chez les chats affectés étaient constitués de sels de magnésium. Selon le raisonnement des experts, le taux trop élevé de magnésium dans les urines des chats affectés était dû à l'excès de magnésium dans leurs aliments. Selon leur théorie, une grande quantité de magnésium dans la vessie entraîne la formation de calculs. Mais, ces experts ont omis de considérer le fait que la diète naturelle des chats (une proie, donc de la viande fraîche) contient également une quantité significative de magnésium ; cette diète est toutefois composée d'ingrédients entièrement différents.

Ces mêmes scientifiques ont remarqué une différence clé dans le pH de l'urine des chats nourris avec des croquettes ; elle était alcaline, plutôt qu'acide... Les cristaux de magnésium se forment dans l'urine alcaline et non dans l'urine acide... Ils ont pensé que les problèmes d'IVU disparaîtraient en acidifiant les aliments de ces chats et en retirant le magnésium. Divers types d'aliments "thérapeutiques" sont alors apparus sur le marché et rendus disponibles auprès des vétérinaires, et ce, pour le traitement ou la prévention des IVU. Toutefois, cette approche n'a connu qu'un succès mitigé. Plusieurs chats dont on avait pu contrôler les IVU à l'aide de ces aliments "thérapeutiques" voyaient quand même réapparaître la maladie. Mais pire encore, certains d'entre eux se sont mis à développer d'autres types de cristaux, composés de sels de calcium (oxalate de calcium), et ce, parce que leur urine était devenue trop acide... Dans le cas de ces chats, le remède était aussi dévastateur que le malaise original."

Et elle ajoute : " Notre propension à offrir des croquettes coincide exactement avec l'augmentation des infections des voies urinaires. "
Ca fait réfléchir, n'est-ce pas ?????